Sailing in Croatia

Location des Voiliers en Croatie

Location Voiliers en Croatie - Regardez notre offre des voiliers disponibles à temps convenable – en totalité plus de 1800 bateaux de tous les types, de cela – 500 disponibles à temps convenable!

La voile en Croatie - conseils voile

En plus du grand nombre de bateaux et de ports d'attache que nous vous proposons sur toute l'Adriatique, nous vous avons préparé une liste de conseils très utiles. Nous espérons qu'ils vous permettront de passer des vacances plus agréables, en évitant tout problème inattendu et en vous offrant d'inoubliables moments qui resteront gravés dans votre mémoire.

Pour cette raison nous recommandons ces conseils aux amoureux de la mer qui  vont vivrent cet été leur première croisière, mais nous sommes sûrs que les ''vieux loups de mer'' y trouveront aussi des remarques intéressantes.

  Composition de l'équipage   Période de navigation
  Choix de la zone de navigation
  Itinéraire journalier
  Choix du bateau   Nous recommandons d'emmener
  Équipement du bateau   Navigation
  Retour du bateau   Prise de possession du bateau

Composition de l'équipage

charter yacht crewLes bateaux charter possèdent en général trois ou quatre cabines, avec six à huit lits. Par rapport à la capacité du bateau, il se forme bien souvent des groupes de personnes qui désirent louer le bateau ensemble afin de réduire le prix de la location par passager. Il est donc avant tout important de réaliser que la vie à bord est très différente de ce que vous avez pu connaitre jusque là ; nouvel environnement, nouvelle expérience, espace assez étroit, manque d'intimité... C'est pourquoi il faut être très prudent quand au choix des membres qui formeront l'équipage, car une mauvaise entente pourrait transformer vos vacances en vrai cauchemar.

Les conditions à respecter pour une croisière réussie sont que le groupe doit s'entendre sur l'aspect général du bateau, et bien sûr sur le plan de la navigation. L'idée que possède chaque membre de l'équipage sur de parfaites vacances peut varier d'une personne à l'autre. Par exemple certains voudront se reposer alors que d'autres seront très actifs (pêche et activités sous-marine).

Certains rechercheront le contact avec la nature et la solitude pour fuir la vie quotidienne, alors que d'autres voient dans la croisière un bon moyen de pratiquer le plus possible d'activités qu'offre l'Adriatique, et voudront ainsi plus souvent mettre le pied à terre. Certains voudront jeter l'ancre dans une baie calme, pour se faire bronzer, se baigner et laisser le temps passer, alors que d'autres préfèreront parcourir le plus de milles possible afin de découvrir au mieux l'Adriatique. Vous pouvez toujours faire des propositions mais vous devriez toujours respecter l'opinion des autres, et ne jamais les forcer à accepter vos idées.

Au moment de former l'équipage, éviter toute personne au caractère pessimiste qui ne voit partout que des problèmes terribles et ne pouvant être résolus. Pour ce genre de personnes la mer n'est sûrement pas le bon choix, car avec leurs critiques et leur attitude négative elles risquent de mettre en danger le bon fonctionnement relationnel de l'équipage.

Si vous louez un bateau sans skipper, choisissez à l'avance la personne qui prendra les décisions importantes en cas de litige ou de danger. La personne qui prend la barre, par rapport à son expérience et ses connaissances, doit recevoir respect et entière confiance de la part du reste de l'équipage.

Afin que chaque membre soit sûr de pouvoir fonctionner sur la mer en équipe, il est nécessaire de discuter ouvertement de tout dilemme. De telles discussions ont une double fonction ; elles confirment l'homogénéité du groupe, et elles évitent tout mécontentement du skipper par rapport à la critique d'un passager.

Si certains membres du groupe ont un avis totalement opposé au votre sur la façon d'apprécier la prochaine croisière, nous vous conseillons de ne pas perdre votre temps à d'inutiles disputes qui ne pourront s'arranger une fois en mer.


Choix de la zone de navigation


Hvar
Le choix du territoire maritime que vous découvrirez lors de votre croisière dépend des membres de l'équipage, si le groupe est bien composé ce ne sera qu'une formalité.

Si vous êtes débutant et que vous louez le bateau sans skipper, choisissez un itinéraire déjà testé, avec le moins de zones venteuses possibles, et où la proximité de la côte peut vous offrir un abris sûr (marinas, ports ou baies) en cas d'intempérie, se trouvant au maximum à deux heures de navigation.

Si votre croisière a pour but la plongée ou la pêche, vérifiez si vous êtes en possession des permis nécessaires, et choisissez une partie de l'Adriatique qui peut vous offrir ces activités. Faites attention aux zones où ces activités sont interdites, ou norisées mais seulement aux détenteurs du permis approprié.

Un autre facteur que nous pouvons citer, mais de moindre importance, c'est l'éloignement du secteur choisi à partir du port d'attache, qui en réalité ne pose aucun problème aux vrais amoureux de la mer.



Choix du bateau

L'éternel dilemme ; un yacht ou un voilier ? Le choix doit être fait en fonction de votre désir et de vos possibilités financières.

Si vous désirez des vacances dynamiques ou vous pourrez naviguer le plus vite et le plus loin possible, et découvrir un maximum du paysage de l'Adriatique, le yacht est certainement le bateau qui vous convienne. Au contraire si vous recherchez une navigation calme au fil des vagues, associée aux joies de la voile, vous permettant de démontrer vos qualités de marin, choisissez le voilier. Si cet été doit être pour vous le premier contact avec un voilier, ne laissez pas votre manque d'expérience vous poser de problème, car la simplicité des voiliers charter leur permettent d'être utilisés par tous.

Si votre budget est limité alors ne pensez même pas au yacht, car ce sont de vrais consommateurs de carburant.

En ce qui concerne la réservation, sachez que les bateaux de haute qualité pour les mois de juillet et août, sont déjà réservés en avril. Plus vous attendez pour émettre votre réservation, plus vous risquez d'obtenir un bateau au confort inférieur, aux conditions moins bonnes, et risquez même de désagréables surprises dues au manque de bateau d'excellente qualité. C'est pourquoi nous vous conseillons d'effectuer la réservation au plus vite.

En ce qui concerne la qualité du bateau, entre deux bateaux de même modèle et de même constructeur, choisissez toujours le plus récent, spécialement si c'est votre première expérience. Les bateaux les plus récents offrent une garantie de qualité et vous promettent des vacances sans souci.


Équipement du bateau

Au moment de prendre le bateau il est nécessaire d'en vérifier l'équipement, ainsi que son bon fonctionnement, car il représente une partie essentielle du bateau. Voici l'équipement que doit obligatoirement posséder le bateau charter selon le règlement relatif aux bateaux, ainsi que des objets qu'il est toujours utile de posséder à bord :



Assistance à la navigation

  • cartes maritimes
  • pilote lamaneur
  • la liste des phares
  • guide touristique ou tout autre prospectus concernant les régions que vous comptez visiter
  • GPS, et si possible GPS avec traceur

Équipement du bateau

  • ancre et ancre de réserve avec une chaîne d'environ 50m de long
  • trois amarres
  • barre de réserve si le bateau est équipé d'un gouvernail
  • taquets
  • aviron
  • croc
  • compas (boussole) équipé d'une lumière
  • lampe aux normes
  • lampe à piles
  • sirène
  • radio VHF
Équipement de sécurité
  • gilets de sauvetage (le nombre de gilets dépend de la capacité du bateau)
  • gilets de sauvetage pour enfants
  • bouée de sauvetage avec source lumineuse et bout de 25 m de long
  • fusées de détresse (minimum six de couleur rouge)
  • réflecteur radar
  • pompe de cale
  • extincteur
  • canot de sauvetage

Trousse de secours

La loi oblige les bateaux de plus de 5 mètres à posséder une trousse de secours contenant :

  • bandes
  • compresses stériles et gazes
  • coton
  • pansements
  • aiguilles à suture
  • écharpe triangulaire
  • alcool
  • ammoniaque qui calme les brûlures de méduses et les piqûres de poissons venimeux
  • anesthésique local en spray pour les blessures
  • graisse de poisson contre les brûlures dues au soleil ou toute autre brûlure
  • médicament contre la fièvre
  • médicament contre le mal de mer

S'il s'avère que le bateau ne possède pas de trousse de secours ou que celle-ci est incomplète, vous violez la loi et risquez donc une amende.


Outils, pièces de réserve et autre équipement

Les outils doivent si possible être tous réunis, et la boite doit contenir :

  • pinces
  • un jeu de clés
  • outils pour réparer la voile
  • silicone
  • ruban isolant
Pièces de réserve :
  • turbine
  • filtres à huile et à essence
  • courroie d'alternateur
  • bougies de réserve pour le moteur hors-bord
  • huile de moteur
  • fusibles
  • adaptateurs
  • prises de courant
En ce qui concerne l'équipement restant nous soulignons :
  • récipient pour récupérer l'huile usagée
  • scie ou ciseaux pour métal (si besoin de couper les câbles du mât)
  • hache ou couteau marin

Période de navigation

Chaque saison offre un visage différent à l'Adriatique et compte sa propre histoire. Si vous en avez l'occasion il serez dommage de ne pas écouter chacune d'entre elles. Si vous décidez de suivre cette recommandation, suivez pas à pas les observations suivantes. Afin de choisir la période qui vous convienne le mieux, classer ces éléments par ordre d'importance : 


Expérience de la navigation
Si vous comptez louer pour la première fois un bateau charter, la période estivale vous sera sans doute la mieux adaptée, car le risque de mauvaise surprise demandant de votre part une expérience et une habileté particulières est au minimum.  La saison hivernale étant réservée aux navigateurs expérimentés qui sauront relever le défi lancé par la mer et les vents.

Foule
Si vous désirez participer aux différentes activités qu'offre l'Adriatique en terme d'activités sportives, artistiques, culturelles ou tout autre divertissement, alors l'été et la  saison qui vous convienne le mieux. Le printemps et l'nomne sont les périodes idéales pour les personnes qui désirent éviter l'affluence de touristes aussi bien dans les villes et les ports, que sur les plages, tout en profitant de l'agréable température de la mer.

Temps agréable et ensoleillé

Si vous désirez passer la plus grande partie de vos vacances allongé sur le pont à vous reposer, vous baigner dans la mer, ou si votre priorité est d'obtenir un bronzage vous assurant que vos collègues reconnaîtront que vous avez passé vos vacances sur l'Adriatique, alors l'été est la saison qui vous convienne le mieux.

Prix
Si les prix représentent un facteur prioritaire pour le choix de la saison, alors évitez les mois de juillet et août.




Itinéraire journalier

Une fois le territoire maritime choisi, vous devez définir votre plan de croisière, autrement dit l'itinéraire journalier. Afin de profiter au mieux du territoire sélectionné, il est préférable avant de programmer votre itinéraire, d'être conseillé par une personne connaissant ce secteur. Si vous ne connaissez une telle personne, ne vous inquiétez pas, car vous pouvez toujours compter sur nous.

Une règle fondamentale lors de l'élaboration de votre itinéraire, et que vous ne devez consacrer à la navigation jusqu'à votre prochaine destination, plus d'un tiers de votre temps disponible. Les deux tiers restants vous garantissent d'arriver à l'heure, et de prendre le temps d'apprécier le paysage. En ce qui concerne votre retour au port d'attache, mentionnons qu'il est préférable d'arriver un jour en avance, plutôt qu'une heure en retard. Le temps restant peux vous permettre de découvrir la zone qui se trouve dans les environs du port, et d'éviter tout amende très sévère pour retard, que même de mauvaises conditions météorologiques ne pourront excuser.

Lors de l'élaboration de votre itinéraire, nous vous conseillons d'examiner nos itinéraires journaliers recommandés.



Nous recommandons d'emmener

Voici une liste détaillée d'objets qui pourraient vous être utiles lors de votre croisière. Mentionnons que certains des bateaux possèdent dejà une partie de cet équipement, mais vous noterez qu'elle contient tout de même de nombreux objets personnels. Nous jugeons nécessaire de vous les faire connaitre, mais c'est à vous qu'appartient la décision finale.

Documents, répertoire téléphonique et moyens de paiement

  • bon d'échange ou contrat pour la location du bateau
  • documents personnels (passeport, carte d'identité, permis de conduire et certificat de santé)
  • permis de conduire le bateau
  • assurances personnelles
  • autres documents personnels (pour la plongée, la pêche...)
  • répertoire téléphonique personnel contenant des numéros d'appel en cas d'urgence, en dehors des heures de travail, et incluant les numéros des capitaineries portuaires et de la compagnie de charter.
  • argent (carte de crédit, chèques, liquide)
Vêtements et chaussures
  • vêtements pour la voile
  • manteau d'hiver
  • vêtements chauds
  • vêtements légers
  • survêtement
  • gants pour la voile (style mitaine)
  • chapeau pour la voile avec visière pour se protéger du soleil
  • chapeau d'hiver
  • botte en caoutchouc
  • chaussures légères pour le bateau ou chaussures de sport
  • chaussures pour la terre ferme
  • maillot de bain

 

Affaires personnelles
  • gilet de sauvetage personnel
  • lunettes de soleil
  • des verres de contact de réserve si vous en portez
  • masque
  • palmes

 

Hygiène personnelle
  • accessoires de toilette
  • serviettes de toilette
  • serviettes de plage
  • mouchoirs en papier
  • papier toilette
  • crème ou huile de bronzage à indice élevé
  • protection contre les insectes

 

Trousse d'urgence et médicaments
  • bandes et gaze
  • pansements
  • désinfectants
en plus de vos médicaments usuels, nous vous conseillons d'emmener des médicaments contre :
  • nausée
  • aigreurs d'estomac
  • problèmes d'intestin
  • inflammation de la gorge
  • toux
  • température
  • allergies

 

Nourriture et boissons
indépendamment du moyen de restauration choisit (restaurants ou cuisine à bord), nous vous conseillons d'emmener suffisamment de nourriture, boissons et assaisonnements, qui vous seront toujours très utiles :
  • sucre
  • sel
  • poivre
  • vinaigre
  • huile
  • pâtes
  • soupe en sachet
  • farine
  • oeufs
  • lait
  • café
  • pain longue conservation
Et bien sûr n'oubliez pas d'emmener avec vous suffisamment d'eau potable !



Autre

  • accessoires personnels de navigation et cartes maritimes (si vous en avez)
  • GPS (si vous en avez un)
  • boussole personnelle (si vous en avez une)
  • jumelles
  • accessoires de pêche (pour port de fusils vous devez posséder un permis)
  • guides nautiques, brochures touristiques ou tout autre document pouvant vous renseigner sur le territoire maritime choisit
  • accessoires et produits de nettoyage de la vaisselle
  • accessoires et produits d'entretien des sanitaires
  • accessoires et produits de nettoyage du bateau
  • produits de purification de l'eau
  • outils
  • couteaux tranchants
  • ciseaux
  • accessoires pour coudre
  • gants en plastique (pour manipuler l'ancre)
  • lampe à piles
  • allumettes (briquet)
  • bougies
  • réveil
  • téléphone portable avec chargeur de batterie de 12 V
  • appareil photo ou caméscope
  • lecteur radio-cassette
  • cassettes ou CD
  • instrument de musique
  • jeux de société
  • livres pour se divertir ou se détendre

Prise de possession du bateau

Afin que la sécurité des passagers tout comme du bateau soit au plus haut niveau durant la croisière, nous vous conseillons de porter une attention spéciale aux  informations suivantes :


Apparence extérieure

  • regardez s'il existe des détériorations visibles comme des égratignures ou diverses dégradations sur la coque, les flancs ou le pont
  • vérifiez si les pare-battages sont biens pleins et ne sont pas dégonflés
  • vérifiez si les câbles des filières sont tendus
  • vérifiez l'ancre et ses chaînes, et plus précisément si l'extrémité de la chaîne est attaché à l'entrepôt de l'ancre. Inscrire la longueur de la chaîne, vérifiez le treuil de l'ancre et informez vous sur une éventuelle ancre de réserve et son emplacement
  • si vous louez aussi un dinghy vérifiez le, et portez une attention particulière au moteur et aux avirons.
 

Équipement du pont

  • testez les treuils (winchs) en faisant tourner chacun d'entre eux manuellement, ils doivent tourner avec facilité. Inscrire le nombre de manivelles disponibles
  • vérifier les agrès (appareils de levage) nour du mât, les coulisses sur le côté pour monter le génois et les coulisses pour les voiles principales.
  • vérifiez les bloqueurs
  • se positionner près du mât et regarder dans sa direction et vers les cornes. Vérifier ainsi si le mât est droit et si les cornes sont verticales par rapport au mât.
  • vérifiez si les cordages ne sont pas trop distendus
  • à cause du passage du bateau sous les ponts, renseignez vous sur la hauteur du mât par rapport au niveau de la mer
  • hissez les voiles et vérifiez leur bon état
  • vérifiez l'élévateur de la voile et le cordage permettant de la tendre. Il est important de signaler toute détérioration éventuelle 
  • faites pivoter le gouvernail de gauche à droite afin de vérifier qu'il soit bien maintenu 

 

entrepôt de la poupe
  • comptez le nombre d'amarres et évaluez s'il y en a suffisamment
  • comptez et notez le nombre de pare-battages supplémentaires
  • vérifiez les taquets
  • vérifiez la présence d'un seau pour prendre de l'eau
  • vérifiez les accessoires disponibles pour nettoyer le bateau
  • vérifiez la présence d'une lance à eau
  • n'oubliez pas le câble pour se brancher sur le réseau électrique au cas ou le bateau ait la possibilité de charger les batteries
  • vérifiez la pompe de cale

 

Moteur et batteries
  • en ce qui concerne le moteur il est indispensable de vérifier les instructions techniques du guide, et si quoi que ce soit ne vous parait pas clair, demandez  une explication voir même une démonstration. A part ces contrôles techniques vous devez impérativement pratiquer les opérations suivantes :
  • allumez le contact afin de vérifiez que le moteur se met en marche facilement et au premier essai
  • testez la commande d'accélération (en avant et en arrière), elle doit se manipuler avec aisance
  • demandez l'examen obligatoire du moteur, informez-vous sur le procédé de ventilation, le changement de la turbine de refroidissement, de l'existence d'un décompresseur d'air, et l'emplacement de l'huile de réserve 
  • vérifiez si le réservoir d'essence est plein, comme il est signalé sur le contrat. Rappelons qu'il est vivement déconseillé de descendre au dessous du 1/3 de sa capacité
  • renseignez-vous sur l'emplacement des batteries, leur capacité et comment les utiliser

 

Équipement de sécurité
  • vérifiez s'il existe un bateau de sauvetage à gonflage nomatique, et la date du dernier contrôle
  • vérifiez les fusées de détresses, il doit y en avoir au moins 6 de couleur rouge
  • vérifiez l'emplacement des extincteurs et la date du dernier contrôle qui doit être inscrit sur ces derniers
  • vérifiez qu'il y ait assez de gilets de sauvetage selon le nombre de membres de l'équipage. Si vous emmener des enfants avec vous, demandez des gilets spéciaux pour eux, équipés de signal lumineux
  • au cas ou vous ayez vous-même loué le voilier, vérifiez la présence de harnais qui sécurisent toute personne présente sur le pont en cas de mauvais temps
  • vérifiez la présence d'une chaise de mât ou d'un harnais pour tout travail sur le mât

 

Instruments
  • allumez tous les instruments de navigation pour vérifier leur bon fonctionnement, et portez une attention particulière au compas (boussole), radar, GPS, table traçante et radio VHF
  • allumez et vérifiez le bon fonctionnement des signaux lumineux pour la navigation nocturne et en cas de mauvais temps (lumières rouges, vertes et blanches)
  • renseignez-vous sur la location des fusibles électriques, et vérifiez que chacun d'entre eux possède l'inscription de son utilité
  • vérifiez la présence d'un allume-cigare qui entre autre, permet de charger les téléphones portables, et qui fonctionne comme source électrique pour de nombreux appareils
  • vérifiez la présence de cartes maritimes et d'accessoires pour le dessin afin de pouvoir définir votre position sur la carte (triangle, compas, crayon et gomme)
  • si vous avez à disposition un lecteur radio-cassette vérifiez le aussi
  • renseignez-vous sur le canal radio diffusant des informations météorologiques et leur heure de diffusion

 

Intérieur du bateau
  • vérifiez s'il existe d'éventuelles détériorations du mobilier ou de l'équipement
  • renseignez-vous sur la location du réservoir d'eau et du mode de remplissage
  • vérifiez le bon fonctionnement de la cuisinière à gaz, la façon de la mettre en marche et l'emplacement de la bouteille de gaz
  • vérifiez le bon fonctionnement du réfrigérateur
  • vérifiez les sanitaires et la cabine de douche
  • vérifiez les cabines et s'il y a suffisamment de draps et couvertures en fonction du nombre de passagers
  • vérifiez s'il y a suffisamment de vaisselle et de couverts, et notamment s'il y a un tire-bouchon et un ouvre-boîte
  • testez le bon fonctionnement des ampoules électriques
  • vérifiez les hublots et les ouvertures de toit en faisant particulièrement attention s'ils s'ouvrent et se ferment correctement. Vérifiez aussi le bon fonctionnement des portes de cabines et des différentes armoires, afin d'éviter tout possibilité de claquement, spécialement en cas de mauvais temps 

Navigation

Afin que la croisière se passe dans les meilleures conditions possibles, nous vous recommandons de porter attention aux détails suivants :
  • Vérifiez chaque jour le niveau d'huile, spécialement si vous utilisez en même temps la voile et le moteur. Dans ce cas le moteur fonctionne sous inclinaison et dépense plus d'huile. Il est conseillé de ne pas faire fonctionner le moteur si l'inclinaison du bateau est supérieure à 20 degrés.
  • Faites attention à ce que le niveau de carburant ne descende pas au dessous du tiers de la capacité du réservoir.
  • Après avoir mis le moteur en marche vérifiez que l'eau coule par le tuyau d'échappement et donc que fonctionne le système de refroidissement.
  • En amarrant dans les ports et les marinas faites attention aux amarres. Un moment d'inattention et ils peuvent s'enrouler dans l'hélice, et le démêlage peut durer des heures. Si cela arrive et que le bateau est en mouvement, la manivelle et l'assise du moteur peuvent aussi être endommagés.
  • Dépensez l'électricité raisonnablement. En haute mer, pour l'éclairage et le réfrigérateur utilisez la batterie de service, évitez tout éclairage excessif, et branchez les appareils électriques seulement quand le moteur est en marche. Signalons qu'en cas de décharge totale de la batterie, le moteur ne pourra pas être mis en marche.
  • Économisez l'eau potable, utilisez l'eau de mer lorsque vous en avez la possibilité.
  • Vérifiez constamment la profondeur de la mer afin de ne pas endommager la quille. Échouer ou toucher le fond ne justifie pas les dommages entraînés.
  • Enrouler la voile dès que vous pensez que cela est nécessaire, sans attendre, car cela peut vite devenir critique.
  • Avant de débuter la croisière, établissez les règles de conduite qui devront être respectées par chacun des membres de l'équipage, sans exception.
  • Fermez la porte du bateau et les portes des armoires, ou mettez-y le frein.
  • Avant de débuter la croisière vérifiez que les hublots soient bien fermés, ainsi que la ventilation des toilettes.
  • N'utilisez jamais les toilettes du bateau dans les ports et les marinas, toute violation de cette loi peut entraîner une très forte amende. Si vous êtes au mouillage près de la côte, utiliser les toilettes après avoir vérifié l'absence de nageur dans les environs.
  • Veillez à la propreté et à l'organisation du bateau. Chaque membre de l'équipage doit ranger sa cabine, et tous doivent ranger les pièces communes. A bord vous devez respecter une règle simple ; chaque objet doit être remis à sa place une fois utilisé. Un bateau propre et en ordre est un bateau qui fonctionne bien. Prenez soin du bateau, il prendra soin de vous.

Retour du bateau

Tout ce que vous attendez de l'agence de charter au moment de prendre le bateau, elle l'attend de vous au moment de la restitution. Vous devez donc le restituer à temps, dans l'état ou vous l'avez pris, sans détérioration supplémentaire de l'intérieur ou de l'extérieur, avec tout l'équipement de base et additionnel, et avec le plein de carburant.

Comme au premier jour, vous allez avec le représentant Vakance charter repasser tout en revue, et lorsqu'il sera certifié que tout est en règle, vous pourrez saluer une dernière fois l'Adriatique, avec l'espoir de la revoir l'année suivante.